Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 00:25
http://www.lepost.fr/article/2009/10/21/1752545_niger-uranium-ou-democratie.html
Alors que le Président du Niger, Mamadou Tandja, vient de finir son bidouillage constitutionnel en vue de se donner la possibilité d'être président à vie de ce grand pays de l'Afrique de l'ouest, tous les regards des opposants sont tournés vers la France qui entretient des relations particulièrement fortes avec le pouvoir local.

Il faut dire que le Niger n'est pas un pays comme les autres. Il abrite l'une des plus importantes mines d'uranium au monde, le gisement d'Imouraren. Areva y a signé un accord stratégique pour l'extraction du minerais et les chinois sont aux abois.

En mars dernier, le Président Tandja donnait une conférence de presse à l'occasion de la visite éclair de Nicolas Sarkozy dans le pays. Il déclairait :

"Notre constitution, que je respecte grandement ; j’ai grandi dans des règlements militaires, j’ai connu les lois et règlements de mon pays en tant que soldat, je suis venu à la politique, j’ai connu ce qu’est la constitution et j’ai aimé la démocratie. Dieu faisant bien les choses, me voilà un matin devenu Président de la République avec un droit de deux mandats que la Constitution me permet. Voilà que je termine mes deux mandats. Grandir, pour moi, est de partir la tête haute. Quand la table est desservie, il faut partir. Ne pas chercher à radoter autour, pour chercher un autre mandat. Je suis très clair là-dessus. Je n’ai jamais demandé à aucun Nigérien, un instant : est-ce qu’on peut ceci, on peut cela, où on va ? Jamais. Et je ne le ferai jamais, demander quoi que ce soit pour qui m’amène à changer la constitution nigérienne ou alors à chercher des modifications dans notre constitution."

Six mois nous séparent de cette promesse pourtant sans équivoque et le Président Sarkozy était présent. Il sera certainement intéressant de voir l'ampleur de l'indignation française.

On pourra ainsi mesurer qui de la démocratie et de parole donnée ou de l'uranium représente une priorité pour Nicolas Sarkozy.  

Repost 0
Published by VAN - dans Niger
commenter cet article
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 09:48
Le réseau "Sortir du nucléaire" dénonce la politique d'Areva au Niger
 
AFP - 03.08.08 - Le réseau "Sortir du nucléaire" a dénoncé, dimanche dans un communiqué, "la politique indigne du groupe français Areva" au Niger et a exprimé "sa solidarité" avec le correspondant de Radio France Internationale Moussa Kaka, détenu dans ce pays depuis septembre 2007.
 
"Le pouvoir économique reste aux mains de multinationales étrangères qui, en échange d'un soutien au régime autoritaire en place, pillent le pays de ses richesses", a estimé l'association. "Sortir du nucléaire" s'est aussi élevé contre la politique d'Areva qui "souhaite étendre son domaine d'exploitation" de l'uranium et a "passé de nouveaux accords" avec Niamey "qui mène actuellement une campagne de discrimination ayant pour objectif de vider le nord du pays de ses habitants, afin de faciliter l'aboutissement de ses relations commerciales".
 
L'association antinucléaire a aussi exprimé "sa solidarité" avec Moussa Kaka qui "risque la prison à vie pour avoir simplement exercé son métier de journaliste". Directeur de la station privée Radio Saraounia, correspondant de RFI et de Reporters sans frontières au Niger, Moussa Kaka est écroué depuis le 26 septembre pour "complicité d'atteinte contre l'autorité de l'Etat" pour des liens présumés avec les rebelles touareg. Il est passible de la prison à vie. Niamey a toujours affirmé qu'il n'a pas été arrêté en raison de ses activités journalistiques.
Repost 0
Published by Stéphane - dans Niger
commenter cet article