Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 22:30

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT

Le 20 novembre, les Nations Unies organisent la

Journée Internationale des Droits de l'Enfant.


L'UNICEF organise un certain nombre de manifestions sous forme de galas, diners ou

expositions.

En France, le défenseur des Enfants remet un rapport au Président de la République et au Parlement.


VOSGES ALTERNATIVES AU NUCLEAIRE s'associe à cette manifestation sur le pont du 170 RI à Epinal pour :

 

LES ENFANTS DES TERRITOIRES CONTAMINES DE TCHERNOBYL, FUKUSHIMA, MURUROA et d' ailleurs, à qui nous devons venir en aide.


Depuis les premières expériences avec l'atome, les hommes savent que la radioactivité tue. Nous continuons tout de même à utiliser l'atome à des fins sanitaires, militaires et encore pour produire de l'électricité au mépris des conséquences.

Des enfants en souffrent aujourd'hui, et continueront d'en souffrir, tout au long de la vie du
matériau nucléaire : extraction, transport, enrichissement, fonctionnement des centrales nucléaires, stockage, gestion des déchets.


Suite à des accidents de centrales, des incidents au sein de ces installations ou encore de l'utilisation des armes nucléaires (Bombes de la seconde guerre, essais de bombes et récemment bombes à uranium appauvri), des enfants continuent d'être contaminés sans que la
communauté internationale, dont l'OMS, ne prenne en compte leur état de santé se dégradant et encore moins ne prennent les mesures nécessaire à leur mieux être.

Face à cette attitude passive, des actions citoyennes existent:


L'Association « Les ENFANTS de TCHERNOBYL » accueille chaque année une
centaine d'enfants des territoires contaminés, en juillet et également en août.
Leur taux de césium 137 est mesuré, à leur arrivée et à leur départ. Nous constatons qu'un séjour de trois semaines en territoire non contaminé et une alimentation saine, permet de baisser ce taux d'environ 30%.

Le césium 137 se fixe sur les muscles, entre autre sur le cœur, et réduit leur espérance de vie.
Mais il ne faut pas oublier que d'autres radionucléides sont aussi présents dans leur organisme.


L’association est en recherche de familles d'accueil.


Une autre association, « ENFANTS de TCHERNOBYL BELARUS » participe au finance- ment de l'INSTITUT BELRAD en Bélarus. Celui-ci a été créé en 1990 à la suite du début de la catastrophe de Tchernobyl pour venir en aide aux habitants, en contrôlant leur taux d'irradiation ainsi que celle de leur nourriture.

Belrad a mis au point un complément alimentaire à base de pectine de pomme. Une cure de vitapec permet d'évacuer une grande partie de césium 137.

 

Vous pouvez nous aider en faisant un don à ETB. Yves Lenoir, président d'ETB viendra faire une conférence le 21 mars au centre Léo Lagrange sur le thème nucléaire et santé.

http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php?id=adhesion_don

Partager cet article

Repost 0
Published by VAN
commenter cet article

commentaires