Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 00:18
Implantation d'un centre de stockage de déchets radioactifs : Vanault-les-Dames se retire
Le conseil municipal de Vanaut-les-Dames a tranché. La commune n'est plus candidate à des études géologiques. Les habitants sont soulagés.

 
«NON aux déchets nucléaires ». Cette affichette était collée sur les vitres d'un 4x4 stationné devant l'entrée de la mairie de Vanault-les-Dames. Jeudi soir, le député-maire Charles de Courson avait réuni ses conseillers municipaux pour qu'ils se repositionnent sur la candidature de la commune à des études géologiques en vue de l'implantation d'un centre de stockage des déchets radioactifs. Un engagement qu'il avait pris le 28 mars dernier lors d'une réunion d'information sur le projet de l'Andra (Agence nationale de gestion des déchets radioactifs).

Devant 25 personnes, Charles de Courson a rappelé le principe de toute « démocratie ». « Les élus représentent le peuple. Si celui-ci n'est pas content, il s'exprime lors d'élections, a-t-il rappelé, en faisant référence à des lettres anonymes qu'il a reçues à la mairie. Dans une démocratie, on respecte les personnes qui n'ont pas la même opinion. Ce n'est pas acceptable d'agresser les gens ou de ne pas leur parler sous prétexte qu'ils ne pensent pas comme vous ! ».
Un vote à bulletin secret. Le député-maire a demandé un vote à bulletin secret. Un vote perturbé par les invectives d'un habitant de Vanault-les-Dames. Les trois premiers adjoints au maire, Micheline Skibinski, Jean-Pierre Henry et Daniel Franquet, se sont levés d'un bond et ont quitté la salle. Il ne restait donc plus que huit conseillers municipaux autour de la table. À l'unanimité, ils ont voté contre la candidature de la commune à des études géologiques complémentaires en vue de l'implantation d'un centre de stockage de déchets radioactifs. Ils ont ainsi infirmé la position qu'ils avaient prise il y a six mois.
 
« Les habitants de Vanault-les-Dames sont heureux de ce vote, a indiqué Edmond Racy, chef de file des opposants au projet de l'Andra. La démocratie a été respectée. C'est grâce à la mobilisation de la population que le retrait de la candidature a pu être effectif ». Aujourd'hui, plus aucun village de l'arrondissement vitryat ne se porte candidat. Avant de s'en aller, Edmond Racy a tout de même demandé au député-maire Charles de Courson de transmettre « dans les délais » la nouvelle position de la commune « pour qu'elle soit bien enregistrée auprès de l'Andra ».

L'Union - 18.04.09 - Stéphanie Gruss

Partager cet article

Repost 0
Published by VAN - dans Informations
commenter cet article

commentaires