Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 14:25

Collectif Contre l’Enfouissement des Déchets Nucléaires

des Associations en cours ou constituées

des Communes vosgiennes d’AOUZE,

GRAND (ASODEDRA)

SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE




Monsieur le Préfet des Vosges

S/c de Monsieur le Sous-Préfet

de l’arrondissement de Neufchâteau

Sous-Préfecture

Place des Cordeliers

88300 NEUFCHÂTEAU




Objet : Enfouissement de déchets radioactifs

Trois communes vosgiennes « candidates à la candidature »

Demande de moratoire


 

Monsieur le Préfet,


En juin dernier, l’ANDRA (agence nationale pour la gestion de déchets radioactifs) a lancé un appel à candidatures pour l'accueil d'un site FAVL auprès de 3115 communes, dont une trentaine de communes vosgiennes. Après délibération, voire re-délibération pour certaines, de leurs conseils municipaux respectifs, seules trois communes sont restées en lice se déclarant « candidates à la candidature », à savoir Aouze, Grand et Soulosse-sous-Saint-Elophe.


La démarche de l’ANDRA a de quoi interpeller.

En effet, alors que la politique énergétique de la France,et le choix du nucléaire sont du ressort du gouvernement, l’ANDRA démarche au niveau local, une à une, des petites communes, situées dans des territoires défavorisés tant sur le plan économique que démographique, en leur faisant miroiter « une opportunité à saisir pour dynamiser votre territoire ». Est-ce que les élus desdites communes sont compétents pour débattre d’un tel projet qui concerne au premier chef les habitants de la commune concernée, mais aussi ceux des communes voisines ?


La démarche des communes a également de quoi interpeller.

Face au grave déficit d’informations de la part de leurs élus et l’absence de débat contradictoire sur un sujet aussi sensible, des habitants d’Aouze, Grand, Soulosse-sous-Saint-Elophe se sont mobilisés, en priorité dans leurs villages : réunions publiques, campagnes d’information, pétitions demandant une consultation populaire, puis collectivement. Le 13 décembre dernier à Grand – malgré une température hivernale - plus de 250 personnes ont manifesté pour dire « non » au projet d’enfouissement sur leur territoire, soutenues par des "Habitants vigilants" de Meuse, de Haute-Marne, de l’Aube et par des représentants du CDR de Bure, de Vosges anti-nucléaire, du CEDRA et du « Réseau Sortir du Nucléaire ».





Durant les quatre mois qui viennent de s’écouler, nous avons pu mesurer que » la candidature à la candidature » des communes avait constitué un phénomène déclencheur à la prise de conscience des habitants concernant les enjeux de l’enfouissement des déchets radioactifs.

Le 27 novembre dernier, une réunion d’information publique a été organisée à Abainville (Meuse) par les "Habitants vigilants" du canton de Gondrecourt. Au cours de cette réunion, Roland Desbordes, Président de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la radioactivité) a clairement fait savoir que l’enfouissement des déchets FAVL ne présentait aucun caractère d’urgence. De ce fait, face au calendrier trop serré élaboré par l’ANDRA, Roland Desbordes atteste de la nécessité d’un moratoire.

  • D’une part, pour établir un inventaire complet des déchets à gérer, de leur caractérisation (il est aberrant par exemple de vouloir stocker ensemble des déchets graphites et radifères, scientifiquement incompatibles) ;

  • D’autre part, pour mettre au point un dossier de contre-expertise, l’ANDRA ne pouvant être « juge et partie » dans cette affaire.


La question d’un moratoire est d’autant plus pertinente, que la proximité de Bure et aussi des centres de stockage nucléaire de l'Aube font craindre la programmation à terme d'un territoire dédié à l'accueil des déchets nucléaires, qui mettra en péril notre environnement, la valeur de notre patrimoine, le développement à tous niveaux de notre région. Déjà, nos voisins sarrois s’en inquiètent.


En conséquence, Monsieur le Préfet, nous vous demandons de bien vouloir transmettre au ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire notre demande de moratoire sur les projets d’enfouissement des déchets nucléaires.


Nous souhaitons que puisse - à l’occasion de ce moratoire - se tenir un véritable débat sur ces déchets nucléaires, voire sur les orientations énergétiques de notre pays.


,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l’expression de nos respectueuses salutations.  





Pour : Aouze - Grand - Soulosse-sous-Saint-Elophe

 

 

......................................

 

source : http://antifavlsoulosse.e-monsite.com/rubrique,demande-de-moratoire,153061.html


Partager cet article

Repost 0
Published by VAN - dans FAVL
commenter cet article

commentaires