Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 23:50
Radio-Canada - mercredi 17 décembre 2008
 Volte-face environnementale
 Le Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Côte-Nord se dissocie de tout projet de développement lié à l'uranium.
 Même s'il y a à peine six mois, le directeur du Conseil, Sébastien Caron, déclarait vouloir garder une porte ouverte aux projets d'exploration, l'organisme souhaite maintenant se distancer des éventuels projets qui pourraient s'implanter dans la région. « C'est l'ensemble de la filière nucléaire, effectivement, qu'on rejette [...] sur l'ensemble du cycle de vie, de l'exploration à aller jusqu'au stockage final ou en tout cas jusqu'à l'élimination des déchets », explique Sébastien Caron.
 En avril dernier, Sébastien Caron soutenait que l'exploration d'uranium avait peu d'impact sur l'environnement. Depuis, des partis politiques, lors des campagnes électorales fédérale et provinciale, de même qu'un groupe de médecins de Sept-Îles se sont résolument opposés au développement régional de la filière.
 Au cours des dernières années, plusieurs projets ont été associés à la Côte-Nord, dont le stockage de résidus nucléaires en Basse-Côte-Nord et l'exploration de gisement d'uranium près de Sept-Îles, de Godbout ou dans les environs de Baie-Johan-Beetz.
 Sébastien Caron juge que l'énergie nucléaire n'est pas une solution viable pour la planète. Il souligne que les pays utilisateurs n'ont toujours pas trouvé de solutions satisfaisantes pour contrer la contamination ou les accidents. Si les promoteurs investissent dans des projets, déclare maintenant M. Caron, ils devront savoir que le milieu environnemental de la région sera contre.

Partager cet article

Repost 0
Published by VAN - dans Informations
commenter cet article

commentaires