Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 22:49

24 ans après le début de la catastrophe, nous manifestons pour dénoncer l’absence de réponse, aider les victimes, refuser les projets de relance du nucléaire et les risques énormes que cette industrie fait courir à l’humanité.

Même si cela ne suffit pas,

aider les enfants irradiés par la catastrophe de Tchernobyl, c’est urgent.

mettre en oeuvre des solutions pérennes pour les victimes, c’est indispensable.

Agir aujourd’hui pour sortir du nucléaire, c’est possible.

 

Le Réseau Sortir du nucléaire a révélé début mars 2010 le risque d’un accident de type Tchernobyl sur les réacteurs nucléaires EPR, actuellement en construction. Vous aussi, vous voulez éviter un nouveau Tchernobyl ? C’est le moment de nous mobiliser tous ensemble.

 

De très nombreuses actions sont organisées, en France et à l’étranger : chaque année, le Chernobyl Day met en lumière la catastrophe sanitaire qui dure depuis 24 ans en Biélorussie. Cette année, nous soutenons l’Institut Belrad, seul organisme scientifique indépendant de l’industrie nucléaire qui aide les enfants irradiés : dans cette région, environ 4 enfants sur 5 ont été contaminés par Tchernobyl. Toute la région est durablement contaminée. La radioactivité est invisible, mais elle reste mortelle pendant plusieurs générations. Depuis 24 ans, les autorités internationales, et en particulier l’OMS, n’apportent aucune vraie réponse aux populations touchées. La catastrophe continue.

 

Belrad, sans aucune aide publique, mesure la radioactivité du corps humain et prescrit des cures qui permettent, en 3 semaines, une élimination de 30 à 70% des substances contaminantes. Cette action vitale ne solutionne pas tout, et ne remplace pas une véritable prise en charge internationale des conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement, aujourd’hui et demain. Pour plus d’infos : http://enfants-tchernobyl-belarus.org

Partager cet article

Repost 0
Published by VAN - dans Informations
commenter cet article

commentaires